Samedi 12 juillet : Journée de repos à Edirne

En passant la frontière hier midi, nous changions presque de continent puisque l'Asie commence à 230 km de l'autre côté du Bosphore. Sentiment étrange, les bâtiments de douanes et de police bulgares sont vétustes et gris tandis que ceux de la Turquie sont modernes, clairs et parfaitememt équipés. De même, les routes en Turquie sont larges, parfaitement bitumées, avec une large bande de sécurité tout à fait adaptée aux cyclos. Le voyage remet les idées en place quand à notre vision du monde.
Edirme, la première ville après la frontière est superbe. Appelée aussi Andrinople, elle a été, au gré de l'histoire, bulgare, grecque et turque. C'est la ville aux quatre mosquées, toutes aussi pitoresques les unes que les autres.

image

2014-07-12 09

image

Les rues sont jolies, propres, fleuries et pavées avec des motifs de couleurs.
2014-07-12 09 2014-07-11 17

Les maisons très anciennes ont conservé leur charme et ont des façades remarquables.

image

imageLes boutiques sont très nombreuses et font le bonheur d'Huguette. On trouve ici, tout ce qu'il n'y avait pas ou peu en Bulgarie : magasins de confection, restaurants, traiteurs, pâtisseries, salons de thé, terrasses de bars ombragées. Les gens sont très symphatiques. Pratiquement personne ne parle anglais et encore moins le français.

2014-07-12 10C'est déjà l'Orient avec les souks, les cireurs de chaussures, les femmes voilées, l'appel à la prière.

2014-07-12 10

imageOn retrouve ici un peu notre ville d'Agadir que nous connaissons bien. Nous sommes installés dans un hôtel confortable. Roll 2 et Olympe ont droit,eux aussi, à leur jour de repos.

2014-07-11 16La température dépasse largement 30 degrés l'après midi. Demain, nous allons vers la pointe de l'entonnoir que constitue la Turquie du Nord avec à gauche la Mer Noire, à droite la Mer Marmara et à l'extrémité, le Bosphore qui sépare les deux mers. Nous comptons sur quelques brises marines !

Dimanche 13 juillet : Edirne - Luleburgaz

Qu'il est agréable de rouler en toute sécurité sur les routes turques ! Nous avons tellement souffert sur les routes bulgares que l'on se sent désormais en vacances.

2014-07-13 06

Les villes ou villages sont peu fréquents. Ils sont bien entretenus et les collectifs sont des immeubles plutôt coquets.

2014-07-13 16

Dans les champs, le tournesol est cultivé pour y être transformé en carburant vert.

2014-07-13 06

La chambre à air de la roue arrière de Roll 2 n'a pas supporté la seconde rustine. Je suis contraint de faire de l'auto-stop jusque la ville la plus proche, tandis que Huguette poursuit seule la route. Mon bienfaiteur me conduit en ville avec Roll 2 et les bagages en place arrière. Nous ferons le tour de la ville avant de trouver enfin un atelier de cycles ouvert, car nous sommes dimanche. Merci mon bienfaiteur. Nous avons insisté pour qu'il accepte un pourboire mais il a fermement refusé.
Vers 18 h nous suivons 2 tracteurs tirant des presses à paille. Ils nous conduisent vers une ferme dans laquelle, nous demandons l'autorisation d'installer notre tente. Autorisation accordée, nous nous installons dans une remise. Il est mis à notre disposition eau courante et WC.

2014-07-13 18

Le lieu est parfait car un orage éclate. Nous sommes à l'abris pour la nuit.

87,71 km - 5h50

Lundi 14 juillet : Luleburgaz - Gumusyaka
Nous poursuivons notre belle route. C'est une voie express pararallele à l'autoroute qui rejoint la frontière bulgare à Istanbul. Après Luleburgaz le paysage devient industriel. Sur soixante kilomètres sont implantées des usines métallurgiques, des usines de transformation d'huile de tournesol en carburant automobile, des usines agroalimetaires, des usines textiles. Elles sont toutes récentes et modernes.

2014-07-14 07

2014-07-14 08

Nous faisons une halte à Corlu pour nous connecter à la wifi dans un bar. Les clients jouent aux dominos. Ils sont curieux et impressionnés par notre périple. Sans rien commander, il nous est servi du café payé par un client puis 2 jus de cerises payés par un autre.
Au moment de quitter le lieu, le barman insiste pour que nous embarquions 2 bouteilles d'eau fraîche et un bouteille de jus de cerises.

2014-07-14 11

Quelle gentillesse de la part de tous ces gens !
Corlu est une grande ville relativement moderne.

2014-07-14 12

Nous sommes maintenant dans le goulot de l'entonnoir.

2014-07-14 06

Comme nous l'avions espéré, nous profitons maintenant de la brise marine.
Cet après midi nous nous sommes installés dans un camping au bord de la mer Marmara à 85 km d'Istanbul.

2014-07-15 14

Le terme camping n'est pas approprié. Disons que c'est un camp composé de cabanons un peu comparable à ceux des calanques de Marseille. On y vit en famille l'été depuis plusieurs générations. Ce lieu bien que très rustique va nous permettre de bien nous reposer avant d'atteindre notre destination finale.

79,09 km - 5h31
Cumul : 4249,17 km - 290h59