Jo et Huguette à vélo vers Istanbul

La vidéo de notre périple

Nous repartons à nouveau à vélo. Cette fois ce sera l'Ouest américain

Pour nous suivre : http://jhinwestamerica.canalblog.com

ou facebook : https://www.facebook.com/jhinwestamerica

A très bientôt sur les routes américaines.

Jo et Huguette

 

Posté par Lbj1 à 00:45 - Commentaires [3] - Permalien [#]


Sur ma route

Chers amis,

Après notre retour d’Istanbul, j’ai pu finaliser et publier le livre de Jo in America.

En première partie, j’explique comment, l’idée m’est venue de faire du vélo et comment j’ai préparé minutieusement le périple américain. Dans la seconde partie, je raconte ma route, en faisant partager aux lecteurs mes émotions à travers la diversité des paysages et des exceptionnelles rencontres avec des américains d’une grande gentillesse et d’une formidable générosité. Je rapporte aussi des brins de l’histoire des Etats traversés à la période de la ruée vers l’or au cours de la seconde partie du 19ème siècle.

Le titre « Sur ma route » est un clin d’œil au livre célèbre « On the road » de l’écrivain américain Jack Kerouac d’origine bretonne. Décédé en 1969 à  l’âge de 47 ans, il avait lui aussi traversé les Etats-Unis de New York à San Francisco, mais en auto-stop, à la quête d’un idéal qu’il n’a jamais trouvé. Mon voyage est tout autre, j’invite mes lecteurs à le découvrir dans le livre.

Le livre broché, contient 272 pages intérieures et une couverture couleur pelliculée. Il est vendu au prix de 15 € TTC + frais d’envoi par Colissimo France et par paquet prioritaire vers l'internationale. Les recettes de la vente sont intégralement versées à l’association du Syndrome de Wolfram.

Il est en vente en ligne sur le site de l’association Syndrome de Wolfram :

http://www.association-du-syndrome-de-wolfram.org/acheter-le-livre.html

 ou par bon de commande imprimable, accompagné d’un chèque à partir du lien :

http://www.association-du-syndrome-de-wolfram.org/bon_de_commande_livre_jo.pdf

ou directement en boutiques :

  • Maison de la Presse Languidic, HLB Edition Languidic,
  • Espaces Culturels Leclerc Vannes, Auray, Hennebont
  • Librairie « Au vent des Mots » à Lorient
  • Les 2 Tabac-Presses de Grand Champ, le Carrefour Market de Grand Champ
  • Les magasins de cycles Sport 9 de Vannes et Culture Vélo de Lorient

 Le livre sera référencé à la FNAC dans quelques semaines.

 Bonne lecture et bon voyage sur les routes américaines.

Photo bretagne transamerica

27 avril 2014

Un nouveau périple pour une même cause

Chers amis,

Il y a un an jour pour jour, le 27 avril 2013, je m’élançais de la 116éme rue de Manhattan New York pour une traversée à vélo de l’Amérique du Nord. Vous avez été nombreux à me suivre et à m’encourager, je vous en remercie.

Après la découverte du Nouveau Monde, c’est la vieille Europe que je veux maintenant visiter. Pour ce nouveau périple, je ne serai pas seul, Huguette m’accompagne. C’est donc en couple, mais toujours à vélo et en totale autonomie que nous allons traverser 11 pays (France, Suisse, Allemagne, Autriche, Slovaquie, Hongrie, Croatie, Serbie, Roumanie, Bulgarie, Turquie) pour rejoindre Istanbul, la porte de l’Asie.

Agadir

Nous allons emprunter la route des fleuves (Loire, Cher, Canal du centre, Saône, Doubs, Rhin, Danube) jusqu'à Belgrade. Puis, nous prendrons une route Sud-est pour rejoindre le détroit du Bosphore.

Carte Languidiic Istanbul

Comme pour Jo in America, nous soutenons l’association Syndrome de Wolfram en vendant nos kilomètres parcourus au prix de 2 € le kilomètre. L’association finance seule un projet de recherche sur les atteintes neurologiques avec l’Université de Birmingham.  Elle conduit aussi un projet de thérapie génique de l’œil avec l’Institut de Neurosciences de Montpellier. Elle a initié une collaboration entre un laboratoire spécialiste mondial des cellules souches et IPS et un laboratoire spécialisé dans les atteintes neurosensorielles. L’objectif est de trouver une molécule par criblage  pharmacologique.

La borne totalise le nombre de kilomètres vendus depuis le départ de Languidic. Notre souhait le plus cher est que le compteur continue à grimper jusqu’à notre arrivée à Istanbul.

Pour suivre notre périple européen, nous vous invitons à vous inscrire à la Newsletter en notant dans la petite fenêtre votre adresse Email. Vous serez ainsi informés à chaque nouveau post sur le blog.

A bientôt, sur la ligne de départ, le 12 mai prochain.

Jo et Huguette

Posté par Lbj1 à 10:14 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

01 mai 2014

L’entraînement, le prix de la liberté

Je n’ai jamais cessé de rouler depuis mon retour de San Francisco. Aussi, je suis au top. Quand à Huguette, après sa décision en janvier dernier, de m’accompagner jusqu’à Istanbul, je suis devenu son coach. Il lui fallait passer du statut de « balades à vélo » au statut de « cyclo-randonneur » et ceci en quelques mois ! Pour cela il a fallu progresser rapidement dans les deux domaines que sont « le sportif » et le « mental ».

La randonneuse d'HuguetteJ’étais rassuré pour le côté sportif. Huguette est une excellente rouleuse, elle l’avait démontrée en septembre 2012, en m’accompagnant dans un tour complet de la Corse, alors qu’elle avait acheté sa randonneuse  seulement trois mois plus tôt. Elle a des gènes de coureur cycliste. On faisait du sport dans la famille. Son père et deux frères sur trois faisaient les compétitions cyclistes.

Côté mental, ça été un peu plus délicat. Qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il fasse plus de 30°C ou moins de 10°C, il a fallu accepter de rouler. On ne peut plus dire « je ne prends pas le vélo aujourd’hui ». Le cyclo-randonneur doit savoir rouler en tout temps et accepter les douleurs d’un corps peu habitué aux nombreuses sollicitudes. La nuque est douloureuse, le fessier crie misère, puis peu à peu tout rentre dans l’ordre. La période d’adaptation est plus ou moins longue suivant les individus. L’essentiel est de ne pas capituler, quand on veut, on peut !

Nous avons roulé dans les contreforts du Haut Atlas marocain du 15 janvier au 15 mars. A notre retour, nous nous sommes imposés une sortie journalière quelque soit la météo avec une pause tous les quatre jours. Nous allons démarrer ce périple avec 2000 km d’entraînement ces trois derniers mois. C’est le prix de notre liberté sur les routes d’Europe. 

Posté par Lbj1 à 20:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 mai 2014

Les derniers préparatifs, le casse-tête des bagages

Le plan de route est prêt. Nous avons prévu 55 étapes d’une distance moyenne de 73 km. Certaines étapes feront moins de 50 kilomètres, d’autres feront jusqu’à 100 km. Cela dépend de la région traversée et de la localisation des terrains de camping. Nous privilégions le camping comme mode principal d’hébergement, mais nous dormirons aussi chez l’habitant, comme au cours du périple américain. Jusqu’à à mi parcours, les adresses des bivouacs ont été identifiées. Après Budapest, les campings deviennent rares, nous improviserons sur place, nous n’excluons pas le camping sauvage.

Pour être autonome nous avons acheté des devises indispensables après la Slovaquie, la fin de la zone euro.  C’est ainsi que nous avons soigneusement rangé dans des enveloppes des forints hongrois, des kunas croates, des dinars serbes, des leus roumains, des levs bulgares et des livres turques. Les visas ne sont plus nécessaires pour entrer dans les anciens pays de l’Est et la Turquie, cela simplifie la préparation du voyage.

Les vélos ont été révisés. Les selles cuir ont été graissées. Roll 2 a 26000 km au compteur. Je lui ai changé la chaîne, la cassette, le plateau moyen et les patins de freins arrières. La guidoline sur le guidon du vélo d'Huguette a été remplacée par des grips en cuir bien plus confortables.

La préparation des bagages est un moment important. Point de valises à roulettes, j’ai quatre sacoches sur mon vélo, Huguette en a deux sur le sien. Notre maison est une toile de tente relativement spacieuse, notre lit : deux matelas pneumatiques de 3,5 cm d’épaisseur après gonflage et deux sacs de couchage. Notre dressing est constitué essentiellement de vêtements de cyclistes et d’une tenue légère pour les visites. Il faut aussi ajouter pour chacun, une tenue de pluie et une paire de chaussures à membrane gortex. Notre cuisine est une minuscule popote contenant une casserole, une poêle, deux assiettes, deux bols, deux fourchettes et deux cuillères, sans oublier l’indispensable couteau tire-bouchon et un réchaud et sa bonbonne de gaz. Notre armoire à provisions est constituée d’un petit sac isotherme contenant beurre, lait en tube et confiture, et un sachet contenant café, thé, sucre. Le reste est acheté chaque jour à l’épicerie avant le bivouac. Le midi, nous déjeunons au restaurant.

Photo post 3

Nous avons aussi chacun, une mallette fixée au guidon du vélo faisant office de table de nuit. Nous y rangeons nos papiers, les lunettes de vue et de soleil les devises, notre pharmacie, appareil radio, appareil photo et caméra. Enfin, derrière la selle de Roll 2, une petite sacoche permet de ranger quelques outils comme les clés allen, les démonte pneus, un tendeur de rayons, des rustines, de la colle et un grattoir.

Chaque élément a été minutieusement pesé afin de ne pas dépasser la masse maximale que nous nous sommes fixés, soit 23 kg pour Jo et 15 kg pour Huguette.

La préparation des bagages et leur rangement dans les sacoches sont la partie la plus contraignante avant le départ. Le choix de l’habillement n’est jamais simple lorsque l’on part à cheval sur deux saisons. Chaque élément doit avoir sa place et chaque place doit avoir son élément. Tout doit être à portée de main. Il n’y a rien de plus désagréable que de tout déranger dans ses bagages pour retrouver l’article recherché. C’est vrai pour tous les voyageurs, ça l’est encore plus pour les cyclo randonneurs. Enfin la répartition de la charge doit être équilibrée à l’avant, comme à l’arrière, à gauche comme à droite, pour que les vélos filent droit.

Tous les amis, et en particulier tous ceux qui ont soutenu l’association Syndrome de Wolfram via le blog Jo in America sont invités lundi sur la ligne de départ à 9h30, place général de Gaulle à Languidic. Il y aura des invités surprise !

Posté par Lbj1 à 09:50 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , ,


13 mai 2014

12 mai : Nous larguons les amarres

Il y avait un peu d’effervescence sur notre jolie place pavée devant l’église à Languidic .

DSC00751

Patricia Kerjouan, notre maire, son adjoint au sport Philippe Evanno, Maurice Olliero notre ancien maire et son épouse Annie, Jean-Marc Gourden Chef des Sapeurs pompiers et son collègue Denis Le Mouriec, président de l’amicale des sapeurs, Bernard Ruelloux, président du conseil d’administration de la caisse locale du CMB, Claude Le Gal, président du Vélo Club et conseiller municipal et enfin Yves Macé et Armel Evanno, président et ancien président des Kiwanis de la région d’Auray étaient là pour notre départ. Tous, au sein de leur conseil  ou association ont soutenu l’association du Syndrome de Wolfram via le périple Jo in America.

Il y avait aussi de nombreux amis dont Jean-Paul Bertho, maire de Baud, et les fidèles lecteurs du blog qui ont fait preuve de générosité.

Nolwen, présidente de l’association Syndrome de Wolfram était toute émue devant cet élan de solidarité.

Pierre Le Bigault, ancien champion cycliste, nous a fait l’honneur de sa présence sur la ligne de départ. Pierre organise chaque année de grandes courses cyclistes en faveur des associations qui luttent contre la mucoviscidose.

Le trophée du concours Joinamerica a été remis aux lauréats : Eliane et Jo de Bignan. C'est un drapeau américain récupéré au bord de la route lors de la première étape dans le désert de l'Ouest américain.

DSC00769

DSC00772

IMG_1740

Claude Le Gal avait réquisitionné 6 membres du vélo club pour nous accompagner jusqu’à Grand Champ.

DSC00750

Huguette s’est sentie pousser des ailes accompagnée d’Alain Quilleré, Jo Cabelguen, Maurice Février dit Momo, Lili Le Gal, Michel Tréhin et Jean-Yves Le Priol.  

Nos valeureux compagnons, et Raphaël, le frère d’Huguette, ancien coureur cycliste, sont arrivés en tenue légère à la mairie de Grand Champ totalement trempés sous une pluie orageuse.

2014

Merci Claude, merci les amis. Huguette m’a dit qu’elle n’a jamais roulé aussi vite sur 30 km avec un vélo chargé de bagages.

Après avoir salué Yves Bleuven, maire de Grand Champ et ses adjoints, nous avons poursuivi notre route en direction de la Loire. 

Posté par Lbj1 à 22:41 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,

17 mai 2014

12 au 15 mai : Du Pays Vannetais aux Pays de la Loire

Lundi 12 mai : Languidic - Muzillac
Après avoir quitté nos amis du vélo club à Grand-Champ, nous avons poursuivi notre route sous un régime d'averses. Rapide déjeuner à Vannes, un client du restaurant nous interpelle : "C'est vous qui partez vers Istanbul? Je suis deux périples sur Internet, le votre et celui du généticien Axel Kahn, il traverse la France à pied de la pointe du Finistere à Menton".

A Muzillac, le camping municipal n'existe plus, le n° de téléphone est aux abonnés absents. Nous nous installons sur la commune d'Ambon, au camping de l'Océan. L'accueil est sympa, la dame nous dit : "Vous allez à St Jacques de Compostelle?" "Non, nous allons à Istanbul". L'étonnement est grand, notre réponse suscite la curiosité. Nous racontons notre histoire, le camping nous est offert. Nous installons notre tente dans un porche car l'orage gronde.

2014-05-12 18


74,62 km - 4h20

Mardi13 mai : Muzillac - Vigneux de Bretagne (Loire Atlantique)
La nuit a été fraîche (8°C).
Nous franchissons la Vilaine.

IMGA0023

Après le déjeuner à Pont-Chateau, nous essuyons à nouveau de gros orages. Les abris bus sont nos refuges. Nous dormons chez Christelle et Typhaine, les administrateurs du blog : une escale de luxe !

78,76 km - 5h00

Mercredi 14 mai : Vigneux de Bretagne - Ancenis (Loire Atlantique)
Nous partons à 10h45. Les cumuloninbus des deux derniers jours ont été remplacés par des cumulus de beau temps. Un régime anticyclonique s'installe sur la France pour une semaine.
Huguette met beaucoup d'ardeur sur le vélo. Je dois passer en tête pour ralentir la cadence. Il faut ménager les montures et les cavaliers, Istanbul est encore loin. 

Après la banlieue nantaise, nous franchîssons l'Erdre,

2014-05-14 12

puis la Loire.

2014-05-14 15

Nous empruntons la voie verte parfois goudronnée, parfois en terre, mais toujours en bon état.

2014-05-14 15

Les agriculteurs cultivent des champs de poireaux.

2014-05-14 15

Après le village de Varenne, nous devons prendre un circuit provisoire. La route devient pentue (style Minazen, pour ceux qui connaissent). Huguette transpire mais refuse de mettre pied à terre.
A Ancenis, nous nous installons dans le joli camping de l'Ile Mouchet au bord de la Loire, la nuitée est offerte.

59,78 km - 4h00

Jeudi 15 mai : Ancenis - St Mathurin sur Loire (Maine et Loire)
Nous quittons Ancenis par le pont surplombant la Loire.

2014-05-15 10

Le ciel est parfaitement dégagé. L'anticlone, désormais bien installé, chasse les nuages mais nous envoie un vent contraire souflant de l'Est. On ne peut pas tout avoir ! Il y a beaucoup de cyclos sur la rive gauche. Nous rencontrons un couple de retraités en tandem, tractant une remorque, en provenance de Nevers à destination de La Baule.
Nous déjeunons à Montjean sur Loire dans un restaurant atypique.

2014-05-15 132014-05-15 13

Au comptoir du bar, Huguette sympathise avec Olivier à qui elle explique notre périple.

2014-05-15 14

Olivier nous achète 2 km, merci Olivier.
Nous nous égarons sur l'ile de Chalonnes, longue de 12 km entre deux bras du fleuve au milieu de prés couverts de renoncules. 

2014-05-15 14 2014-05-15 142014-05-15 14


A la sortie de l'île, le parcours devient sportif. La piste est gravillonnée.

2014-05-15 16

La piste s'écarte parfois de la Loire et ce sont des grimpettes de style Minazen. je soupçonne les municipalités de dévier la piste par leurs villages au demeurant très jolis. Nous sommes dans les Côtes d'Anjou.

2014-05-15 16

A 6 km d'Angers, à Bouchemaine, nous traversons la Maine en direction de Saumur. Nous nous installons dans le minuscule camping de St Mathurin sur Loire pour une journée de repos. 

2014-05-16 10

L'homme a une formidable capacité d'adaptation à son environnement, mais il lui faut un peu de temps.


86,94 km - 6h06


Cumul : 300,1 km - 19h26

A bientôt dans le Cher.

Posté par Lbj1 à 00:01 - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

19 mai 2014

16 -18 mai : Douceur angevine - Route des vignobles et des châteaux

Vendredi 16 mai : Journée de repos à St Marthurin sur Loire

"Heureux qui comme Ulysse a fait un bon voyage" a écrit Joachim du Bellay. "Le voyageur était retourné plein d'usage et raison". Le poète local avait raison, le voyage nous apprend à devenir humble et aussi un peu philosophe.
Nous nous sommes faits de nouveaux amis au cours de notre journée de repos. Bruno est allé à Pornic, il rentre chez lui à Troyes avec son vélo d'occasion acheté 50 euros. Il est rebouteux et magnétiseur diplomé. Il a donné des conseils à Huguette pour assouplir sa nuque.

2014-05-17 18

Max, lui aussi à vélo, est parti de Nantes, pour se rendre sur la Mer Noire. C'est son premier voyage au long cours.

Samedi 17 mai : St Mathurin sur Loire - Brehemont (Indre et Loire)

Nous quittons St Mathurin sur Loire sous un grand soleil et avec un vent pratiquement nul.

2014-05-17 08

Nous faisons une pause café à Saumur au milieu du marché.
Nous visitons le village de Montsoreau classé "plus beau village de France" et son chateau.

2014-05-17 12

Nous franchissons la Vienne, nous sommes maintenant en Indre Loire. Nous traversons les vignobles de Champigny avec ses maisons, ses caves et ses champignonnières troglodytiques.

2014-05-17 18

Puis ce sont les vignobles de Chinon et ceux de Bourgueil.

2014-05-17 12

Nous passons devant la centrale nucléaire de Chinon. Le complexe nous oblige à nous écarter momentanement de la Loire.  Autour de la centrale, sont installées d'immenses serres chauffées par l'eau de refroidissement des réacteurs.
Nous nous installons dans le petit village de Bréhémont. Nous sommes accueillis par Romuald et Laetitia propriétaire d'un joli camping flambant neuf, au nom de "Loire et Chateaux". Le jeune couple a agencé le complexe avec beaucoup de gout. Le résultat est remarquable. Le coût de la nuitée est offert et transformé en achat de kilomètres.

2014-05-17 19

Merci Romuald et Laetitia pour votre superbe accueil et votre solidarité pour le syndrome de Wolfram.

72,15 km 4h50

Dimanche 18 mai : Brehemont - Chisseaux (Indre et Loire)


Cette fois, nous mettons notre tenue d'hiver au fond de nos sacs. Le temps est magnifique et plutôt chaud.

2014-05-18 10

Nous quittons la Loire pour suivre le Cher à partir de Villandry et son joli château.

Nous déjeunons à Tours dans un MacDo. Ce n'est pas génial, mais le dimanche on a guère le choix. Il y a un avantage cependant, toutes les tables du restaurant sont équipées d'une tablette Ipad ! Ceci est bien pratique pour les voyageurs itinérants.
Nous tentons la piste au bord du Cher mais celle-ci est impraticable a vélo. Aussi, nous roulons sur une nationale très valonnée jusque Bléré.

2014-05-18 14

Passage devant le château de Chenonceaux.

2014-05-18 16

et nous voici à Chisseau notre village d'escale. La nuitée nous est offerte par le camping du Moulin Fort.

2014-05-18 16

Le montant de la facture est converti en achat kilomètres. Merci Carole.

74,33 km  4h47

Cumul : 446,48 km - 29h03

Posté par Lbj1 à 20:15 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

21 mai 2014

19 - 21 mai : La province berrichonne

Lundi 19 mai : Chisseau Gracay (Cher)
Nous quittons Chisseau en suivant le Cher direction de Vierzon. Nous voici dans le Loir et Cher.
Petit arrêt devant le château de Chissay transformé en résidence hotelière.

2014-05-19 08

puis pause café St Aignan.

2014-05-19 10

Nous déjeunons à Selles sur Cher. La patronne du restaurant nous fait une ristourne de 2 euros pour l'achat d'un kilomètre. A Chabris, nous rentrons dans le pays Berrichon. Alors commence une succesion interminable de montées et descentes avec un vent de face venant du Sud-Ouest. La route est peu frequentée. Il fait chaud et lourd, le temps est à l'orage. Des pauses s'imposent au bord de la route.

2014-05-19 16 2014-05-19 16

Nous sommes accueillis à Gracay par Jean, responsable du camping municipal. Jean nous offre la nuitée pour l'achat de kilomètres.

2014-05-19 19

Merci Jean.
81,06 km 5h53

Mardi 20 mai : Gracay La Guerche sur l'Aubois (Cher)
Nous avons très bien dormi cette nuit. C'est important car la journée à vélo va être longue. Huguette va battre aujourd'hui son record de distance depuis le début de sa jeune carrière cycliste. Pourquoi faire tant de kilomètres? Parce ce que nous traversons le Berry, le nombre de campings ici est très limité. Nous roulons sous un temps gris, maussade et triste, mais notre moral reste bon.

2014-05-20 08 2014-05-20 08

Il n'y a rien de bien intéressant : des champs de céréales à perte de vue. Nous passons tout près des vignobles de Quincy et de Menetou Salon. Nous arrivons sous la pluie à Bourges, pour un déjeuner devant la cathédrale.

2014-05-20 11

La ville est célèbre par son festival de printemps. Elle ne l'est pas pour ses pistes cyclables qui sont pratiquement inexistantes. L'après midi, nous passons devant la grande base militaire d'Avord.

2014-05-20 15

A partir du kilomètre 92 nous pédalons sous une pluie battante.

2014-05-20 17

Nous faisons escale à la Guerche sur l'Aubois à 27 km de Nevers pour une journée de repos.
101,00 km 7h30

Mercredi 21 mai : Journée de repos à La Guerche.
Le temps est aussi triste et les orages sont toujours présents. On repose les muscles. La mairie nous informe d'une alerte rouge. Afin d'être au sec, Aurore, responsable du camping nous invite à nous installer dans la salle de jeu.

2014-05-21 19

Elle obtient de la mairie, l'accord pour transformer le coût des 2 nuitées en achat de kilomètres.

2014-05-21 19

Merci Aurore pour tout.
A la question de Sylviane, à propos de notre passage en Bourgogne : nous traversons le Sud de la Nièvre (Nevers, Decize), la Saone et Loire (Chalons), puis nous traverserons la Côte d'Or en direction de Besançon, en laissant sur notre gauche les vignobles de Meursault, de Beaune et de Nuit Saint Georges.

Posté par Lbj1 à 21:32 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , ,

25 mai 2014

22 mai - 24 mai : La Bourgogne, ses fleuves, ses canaux et ses côteaux

Jeudi 22 mai : La Guerche sur l'Aubois - Gannay sur Loire

Nous avons dormi au sec malgré les nombreux orages de cette nuit. Au kilomètre 10, nous sommes dans la Nièvre.

2014-05-22 08Nous faisons un détour par Nevers pour acheter une cartouche de gaz. Notre réchaud de modèle international n'accepte pas les cartouches camping gaz. Nous roulons désormais au bord de la Loire que nous avons quittée à Tours pour éviter sa grande boucle jusqu'à Orléans. Nous renonçons à la piste cyclable à cause des branches et des bois morts tombés cette nuit avec les orages. Nous passons à proximité du circuit automobile de Magny Cours. Nous rencontrons Anne et Alain, un jeune couple de retraités, partis de la région d'Orléans à destination de la Mer Noire par l'Eurovélo 6. Ils font en moyenne 250 km par semaine. Ils comptent arriver à destination au courant du mois de septembre.

2014-05-22 10

Bonne route Alain et Anne !
La route est belle et peu fréquentée. Nous faisons une pause à Avril sur Loire, un joli petit village avec sa mairie et son église mais avec 0 commerce. 

2014-05-22 122014-05-22 12

Nous retrouvons Max, le cyclo nantais rencontré à Saint Mathurin sur Loire à l'occasion de notre première jouirnée de repos.

2014-05-22 16Nous déjeunons tous les trois à Decize.

A notre arrivée à Ganay sur Loire, lieu de notre bivouac, nous rencontrons Jakub, un cyclorandonneur tchèque en provenance de Lisbonne. Jakub fait un don de 50 euros à l'association.

2014-05-22 16Thank you Jakub for your donation. You have a big heart. Have a good trip and be safe.
Nous sommes accueillis au camping " Au domaine du Bourg", une aire naturelle, par Peter et Trudi. A peine avons nous installé notre tente, il se met à pleuvoir. Le couple nous offre la nuitée gratuite, et fait un don de  20 euros soit un achat de 15 km.

2014-05-22 17Merci Peter et Trudi pour votre geste de solidarité.

80,52 km 5h03

Vendredi 23 mai : Ganay sur Loire  Montchanin (Saone et Loire)
Nous plions une tente trempée. Au km 17, nous franchissons la loire et sommes dans le département de la Saone et Loire.

2014-05-23 08

Nous faisons une pause café dans le joli bourg de Bourbon Lancy avec ses deux clochers.

2014-05-23 09

ses vélos accrochés aux murs des maisons,

2014-05-23 09

et son vieux Bourbon.

2014-05-23 09La route est de plus en plus valonnée. Les charolaises dans les prés se précipitent à la cloture pour voir passer notre équipage.

2014-05-23 11Nous déjeunons à Gueugnon. La ville est renommée pour son ancienne équipe de football professionnelle.  Elle est petite avec son unique rue principale et son église.

2014-05-23 12

Nous reprenons la route vers le Canal du Centre qui relie la Loire à la Saone. Les vallons sont de plus en plus profonds et les côtes sont raides. Nous atteignons le Canal à Ciry Le Noble. Nous avions contacté un couple de cyclos de Cersot pour nous héberger à Cersot. En l'absence de réponse, nous recherchons le long du canal, une ferme pour passer la nuit. Après un ciel parfaitement pur ce matin, les premiers cumulus se sont installés en début d'après midi. Ces cumulus se sont mis à bourgeonner et c'est sous la pluie que nous cherchons notre lieu de bivouac. Un fermier à la retraite met gentiment à notre disposition un hangar à foin. Son fils exploite la ferme d'une superficie de 115 ha. Il élève et engraisse des bêtes à viande de race charolaise.

2014-05-23 19

90,17 km 7h02

Samedi 24 mai : Montchanin - St Jean de Losne (Côte d'Or)

Le temps est gris ce matin et le vent est froid. Nous roulons avec notre tenue de pluie en guise de coupe vent. La route au bord du canal est très agréable.

2014-05-24 09

Nous passons près des vignobles de Mercurey et rejoignons Chalon sur Saone où se jette le canal dans la Saone. Déjeuner dans la cafétaria du Centre Leclerc : un beau restaurant mais la restauration est très ... très moyenne. La route le long de la Saone est aussi agréable que celle du canal. Nous profitons cet après-midi d'un vent dans le dos.

2014-05-24 14

Nous laissons sur notre gauche les vignobles de Meursault de Beaunes et de Nuits Saint Georges. Nous arrivons dans le joli bourg de St Jean sur Losne après 110 kilomètres de route.

2014-05-24 17 2014-05-24 17

Nous nous installons au camping Les Herlequins. Dany et Melenda acceptent de transformer le montant de la facture en achat de kilomètres.

2014-05-24 17Merci Dany et Melenda pour votre solidarité et votre accueil.

Alain et Sylviane des viticulteurs à Nuits Saint Georges nous suivent par le blog depuis le départ. Ils sont venus nous rejoindre sur notre lieu d'escale et nous invitent à diner à l'Amiral, le meilleur restaurant de la ville. 
2014-05-24 22Alain et Sylviane veulent faire un don a l'association. Nous leur donnons l'adresse de Nolwen pour leur permettre d'envoyer un chèque par la poste.
Merci Alain et Sylviane pour ce merveilleux dîner et votre beau geste pour l'association.

110,66 km  7h02

Cumul : 909,89 km  61h05

Posté par Lbj1 à 08:37 - Commentaires [12] - Permalien [#]